topblog Ivoire blogs

07/01/2016

Le Chaman, son don de vision dans le rituel magique

En période de vacances d'été, j'ai toujours une multitude de lecteurs, la plupart nouveaux sur ce blog, qui me posent toutes sortes de questions les plus tarabiscotées les unes que les autres ! À croire qu'un Chaman est un véritable phénomène de foire qui vit continuellement dans les hautes sphères tout en discutant allègrement, de-ci de-là, avec Hermès en territoires olympiens ou à la droite de Dieu avec l'Archange Metatron… Désolé d'en décevoir plus d'un, certainement sous l'emprise de puissants psychotropes ou de multiples cocktails alcoolisés, qui pensaient voir en ma qualité de Chaman le nouveau grand messie des temps modernes, l'envoyé de notre Créateur sur Terre, plus précisément en France métropolitaine, pour soigner les maux de l'ensemble de notre société… la réponse est évidemment Non. Mais pourtant, un Chaman dispose d'un don réellement fantastique, d'une terrible responsabilité à l'utiliser pour agir activement dans notre quotidien, il s'agit du don de vision, celui-là même qui me permet d'exercer professionnellement mes capacités, un don qui se mérite, un don qui se respecte, un don à partager sobrement et à n'utiliser qu'au sein d'un travail magique doté de rituels bien appropriés.

Au tout début, bien souvent on ne sait pas d'où vient ce don ni comment l'utiliser au mieux, voire même s'il y a eu un changement réel dans la perception environnante. Il y a en effet une grande surprise et incompréhension à ressentir ou à comprendre certaines choses qu'auparavant l'on n’avait pas l'habitude de capter. Un peu comme les "barreurs de feu" savent soudainement utiliser leur don pour affaiblir la douleur d'une brûlure et la guérir à distance, le Chaman se retrouve avec ce "don de vision", lequel est extrêmement variable selon les personnes. Certaines sentent les évènements avant qu'ils se produisent, d'autres réussissent à visualiser intérieurement le déroulement de possibles futurs, d'autres encore peuvent trouver à coup sûr le meilleur des chemins de vie pour résoudre une problématique. 

Dans tous les cas, le Chaman dispose instinctivement d'un don de compréhension et d'analyse incroyablement clair de la réalité des évènements à venir, ainsi que de tous les rouages et obstacles qui vont se présenter, de cette façon il peut aider les personnes qui semblent perdues dans le parcours de leur vie afin de signaler ce qui doit être effectué et ce qui doit être évité. Les perceptions chamaniques peuvent être très diversement ressenties, par une voix intérieure, par des signes à décrypter ou par des images mentales à interpréter. Comme je l'ai déjà signifié dans mon article précédent, le Chaman n'a nul besoin d'accessoires pour exercer, "a contrario" de la voyante qui utilise le soutien actif d'un jeu de Tarot ou celui des diagrammes des signes astrologiques… Le Chaman est son propre outil, il est le récepteur et l'émetteur du message, il entre en phase avec le problème du demandeur tout comme l'on ouvre un coffre pour y découvrir la solution cachée tout au fond à l'intérieur.

En règle générale le don est utilisé durant un rituel spécifique afin que le Chaman puisse suffisamment se concentrer l'espace du temps nécessaire, comme un recueillement où l'étincelle de la vérité arrivera soudain comme l'évidence d'un flash mental global. Pour les Chamans très exercés, ceux qui comme moi-même ont bien plus d'une dizaine d'années d'expérience, le rituel de base peut être simplifié, sous la forme d'une seule incantation avec l'appui d'un objet symbolique de cérémonie disposé sur un espace dédié en prenant une simple attitude emplie de sérénité. C'est cette grande confiance en son don qui fait qu'un Chaman atteint rapidement, quelquefois en une poignée de secondes seulement, l'état de concentration nécessaire pour que la situation s'ouvre à lui et délivre la solution attendue.

Les profanes ou les novices confondent et mettent pelle mêle dans un même grand sac les voyants, les médiums, les chamans et autres mages ou sorciers professionnels alors que chacun d'entre eux exerce selon des méthodes et des pratiques complètement différentes, mais seul le Chaman n'a véritablement recours à aucun artifice autre que sa propre concentration intérieure pour user de son don, là ou d'autres doivent puiser une grande partie de leur énergie de l'extérieur. Le don est la source, le Chaman sait y puiser les réponses aussi simplement que l'on va chercher l'eau dans un puits fertile.

Le don sait aussi prévenir le Chaman des limites à ne pas dépasser. Tout comme la vision peut être nette pour une demande légitime, elle peut aussi brusquement s'obscurcir lorsque l'on s'approche de situations particulièrement dangereuses, tant pour le praticien que pour le demandeur. De cette façon, le Chaman reconnaît aussi parfaitement le "signe noir" qu'il ne faut pas aller plus loin… ou qu'il y a un chemin que l'on ne peut traverser sans entraver certaines Lois immuables et risquer de se compromettre durablement ou d'empirer la situation... Dans cette sombre configuration, assez rare tout de même, il faut alors d'autres types de rituels pour déverrouiller les chaînes qui bloquent l'accès. Les rituels de désenvoûtement et de protection sont ici les plus à même d'écarter une malédiction ou un sortilège négatif qui seraient à l'origine du blocage. C'est aussi du domaine du Chaman d'éclaircir la situation et de "soigner le contexte" qui se présente, le Chaman est avant tout un guérisseur des maux, même des plus sombres !

Comme vous le voyez, la pratique magique demande un grand savoir-faire ainsi qu'une grande volonté d'aider son prochain; c'est avec l'énergie qui lui a été conférée que le Chaman exerce en pleine lumière, écartant la plupart des vicissitudes qui se présentent grâce à son analyse et au choix raisonné d'un rituel parfaitement adapté. 

BoutonContact

Email: maitre.lalune@yahoo.com 

TEL: 00229 68 08 69 85

Les commentaires sont fermés.